You are here

Risque d'incendie avec les panneaux Solar Fabrik

Depuis plus de deux ans, nous dénonçons l’inaction de nos gouvernants et des assurances face aux défaillances des boîtiers de connexion de panneaux photovoltaïques de marque SCHEUTEN.

Seules certaines compagnies, COVEA, Allianz et SMA BTP, ont fini par assumer leurs responsabilités en prenant en charge le remplacement des panneaux défaillants, mais cette situation évolue malheureusement dans le mauvais sens.

Notre alerte, relayée par une infime partie de la filière, n’a jamais reçu de réponses concrètes de nos dirigeants.

Aujourd’hui, nous apprenons qu’une nouvelle société allemande, SOLAR FABRIK, annonce des risques d’incendie réels sur des boîtiers de connexion équipant ses panneaux construits entre avril 2011 et octobre 2012. La société recommande aux propriétaires concernés de couper immédiatement leur production, ce qui limitera mais n’empêchera pas tous les risques.

Que va faire l’État français ? Que vont faire les assurances ? Que vont faire les principaux représentants de la filière photovoltaïque bien discrets jusqu’à présent ? Attendre qu’il y ait des morts chez les producteurs et les pompiers ?...

Nous demandons donc une suppression immédiate du système absurde, onéreux et dangereux de l’intégration au bâti, et une remise à plat avant la fin de l’année 2015 du dispositif de soutien au photovoltaïque en concertation avec les membres de la filière concernés.

Nous exigeons une réunion de sécurité immédiate avec les acteurs concernés sur les problèmes spécifiques aux panneaux SCHEUTEN et SOLAR FABRIK sous l’égide d’une entité adaptée.

On n’a pas le droit d’attendre un malheur pour agir !

« Gouverner, c’est prévoir » disait à juste titre Mendès-France, alors maintenant, Messieurs ... gouvernez !