You are here

EDF-OA : Les particuliers entre amertume et colère


Ce communiqué de presse est disponible au format PDF pour une impression et une lecture plus facile.



Le Groupement des Particuliers Producteurs d’Électricité Photovoltaïque (GPPEP) va attirer
l’attention des élus, par l’intermédiaire de ses adhérents, sur les retards et errements d’EDF-OA.

Même si cet organisme, qui élabore les contrats d’achat et paye les factures des producteurs
d’électricité photovoltaïque, semble faire au mieux de ses possibilités, des milliers de
particuliers se trouvent, après un an de production, sans contrat et donc sans possibilité
d’établir leur facture, selon les obligations contractuelles entre les parties.

Pire, même avec le contrat en mains, des milliers d’entre eux ne reçoivent pas le paiement de
leur production dans les délais prévus et ne peuvent couvrir les échéances de leurs prêts.

Ainsi, des citoyens qui ont fait confiance à l’État et ont investi leurs économies dans une énergie
renouvelable pour l’avenir du pays et de la planète se trouvent doublement punis et se sentent
trahis.

Les fermetures en série de sociétés d’installateurs et de producteurs de panneaux, suite à la
décision inique de l’État d’instaurer en 2010 un moratoire menant à la destruction de la filière,
se traduisent pour les particuliers par la perte partielle ou totale des garanties et du SAV.

À ces difficultés objectives ne doivent pas s’ajouter des dysfonctionnements de l’Agence
d’Obligation d’Achat.

Le GPPEP, association représentative des particuliers producteurs, demande donc instamment
aux plus hautes autorités d’EDF de prendre toutes les mesures nécessaires, en effectifs et en
moyens, pour que ces problèmes soient résolus dans les plus brefs délais.

Le président du GPPEP et toute son équipe.

 

Pour suivre les différentes réponses des élus :
http://www.photovoltaique.info/+Questions-des-parlementaires-sur+.html